Définition

Définition du métier

La pratique de l’hypnose d’accompagnement – ou hypnologie – regroupe un ensemble de techniques et de compétences d’accompagnement constructivistes – différentes de l’hypnothérapie réservée aux professionnels de santé, et dont les applications sont d’ordre médical – acquises à travers une formation à la fois théorique et pratique, ainsi que par un suivi post-formation, 

L’hypnologue est un accompagnant qui travaille sur les états de conscience et leur construction, les représentations mentales et l’imagination, dans le cadre d’une approche dynamique de la subjectivité individuelle et systémique. Dans son activité, il est susceptible d’accompagner le changement cognitif et comportemental, la mobilisation de ressources motivationnelles et somato-affectives spécifiques, et de permettre un travail orienté sur les représentations de soi.

Tout comme la sophrologie, la psychanalyse et le coaching, cette pratique n’agit pas sur des symptômes, et les hypnologues ne sont habilités ni à poser un diagnostic ni à travailler avec des demandes qui impliquent une compétence médicale ou qui relèvent d’une psychopathologie. Toutefois, un praticien en hypnose d’accompagnement peut être amené à travailler en complémentarité avec des professionnels de la santé et de l’aide aux personnes.

L’hypnologie appuie ses fondements théoriques et pratiques sur différentes approches scientifiques et philosophiques :  la phénoménologie, les neurosciences, les approches comportementalistes, cognitivistes et constructivistes, la psychologie sociale, l’anthropologie ou encore la linguistique.

L’hypnologie est un métier émergent qui se développe tant par la pratique que par les formations, les travaux de recherche, et s’oriente sur une reconnaissance institutionnelle, notamment grâce à la constitution du Syndicat ici réuni.

Champs d’intervention :

  • Plusieurs champs d’intervention forment la spécificité du praticien en hypnose d’accompagnement ou hypnologue :
  • Ce qui relève de la pédagogie et de l’hygiène cognitive : il s’agit d’apprendre aux personnes accompagnées à mieux gérer leurs ressentis, émotions et autres fonctionnements inconscients. Ce travail permet tout aussi bien d’agir au niveau comportemental qu’au niveau des représentations mentales et de la gestion de l’information. Il est principalement lié à la recherche de bien-être et de sens.
  • L’aide à l’évolution individuelle à l’adaptabilité : il s’agit dans ce champ d’action d’aider des personnes à développer de nouvelles ressources, à s’adapter face aux changements contextuels, et à dépasser les résistances qu’elles peuvent rencontrer dans ces étapes de leur vie, que ce soit dans le cadre d’une évolution personnelle, professionnelle, familiale, dans la recherche de performance ou d’harmonisation. 
  • L’exploration de la subjectivité : par le travail sur les états de conscience, un hypnologue peut amener à un travail sur la construction personnelle et identitaire. Il s’agit d’un accompagnement à l’introspection et à la connaissance de soi.
  • L'éthique : par la mise en évidence des systèmes de valeurs individuels et collectifs, et la résolution des conflits potentiels entre valeurs individuelles et collectives, il permet une meilleure intégration sociale, familiale et professionnelle.

Formation:

Le praticien en hypnose ou hypnologue est formé à une méthode d’accompagnement, tout comme un coach ou un sophrologue.

  • Pour exercer son métier, il apprend principalement :   
  • La posture d’accompagnant
  • Les techniques de communication moderne 
  • La gestion de la suggestion et de l’imagination
  • Les dynamiques des états de conscience
  • Les stratégies permettant d’appréhender les résistances psychologiques
  • Les stratégies du changement
  • Les mécanismes inter-individuels
  • Les bases de la psychopathologie (non pas pour poser un diagnostic mais pour savoir à quel moment une demande ou une personne est susceptible de sortir de son champ de compétence).
  • L’éthique et la dynamique des systèmes de valeur.